« Tout bien considéré, il n’y a que deux sortes d’hommes dans ce monde : ceux qui restent chez eux et les autres » (Kipling)

C'était en 1979 !

Escampette :

Action de s’escamper, de s’enfuir discrètement.

Dilettante :

De l’italien dilettante (« amateur »), littéralement « celui qui se délecte ».

Nous nous escamperons donc en dilettante ...

Après avoir longtemps voyagé avec caméra et magnétophone, nous partons maintenant un carnet de croquis et une petite boite d'aquarelles en poche. Les rencontres se font ou ne se font pas, ce n'est pas grave. Nous nous promenons à la recherche du beau, et nous dessinons, tranquillement, sans précipitation. Et si nous n'avons pas tout vu de ce qui est noté dans les guides, pas grave non plus. Ce que nous voyons, nous le voyons à notre rythme, à notre façon, plastiquement.

Pendant l'hiver 2007-2008 ce fut La Thailande, le Laos et le Cambodge qui nous retinrent pendant trois mois. Retour en Thailande en 2008-2009 (3 mois) - Hiver 2009-2010 nous achetons des vélos à Canton (Chine) pour rallier Singapour - Fin 2010, début 2011, l'Inde du Sud - Octobre 2011, c'est la Birmanie puis retour en Chine où nous achetons à nouveau deux vélos et prenons la route du Vietnam. Automne 2012 nous vendions tout et donnions le reste, ne gardions que nos livres et les chaises longues - on ne sait jamais ce que nous réserve l'avenir...-, quelques-unes de nos toiles et sculptures, dans une grange. Vive la liberté !

Et depuis, on se promène !

 8 janvier 2017 (Java)

Il y a 40 ans, jour pour jour, nous nous rencontrions pour la première fois à Paris, place de l’Opéra. Et devinez de quoi nous avons tout de suite parlé? De notre premier voyage ensemble : l’Islande. Pour cette occasion et cet anniversaire nous nous sommes amusés à créer une carte intitulée « 40 ans de Voyages ». 

Pour voir la carte  de nos voyages , cliquer ici

Prémices (article rédigé le 8 janvier 2018 à St Céré)

 

Il y a du redoux dans l'air (déjà ?!), les forsythias sont en fleurs, les noisetiers ont mis leurs chatons et le merle chante. C'est un peu trop tôt tout cela, mais nous aussi nous commençons à avoir des fourmis dans les jambes.

Certains le savent déjà, d'autres ont dû s'en douter d'après notre carte de voeux, nous avons mis au rencart nos beaux Giants achetés en Chine en 2011 . Nous avons opté pour des vélos de vieux ! Ah ! Ah ! J'entends déjà les copains vélocouchistes hurler d'indignation. Quoi, pédaler dans un fauteuil en regarder le paysage défiler, c'est pas un truc de vieux ? Manque plus que la téloche sur le guidon !

 

Bon, on ne sait pas encore ni où ni quand nous partons (quoiqu'il y ait bien quelques petites idées dans l'air) mais ce qui est sûr, c'est qu'on se prépare et pendant que dehors sévit la grisaille...

Hep ! C'est dans l'autre sens la sortie !